Voyage…

La fin du voyage n’a jamais été l’objectif. Quelque soit le temps mis, le chemin emprunté, elle est prévisible et fatale.
L’objectif, c’est le choix de l’itinéraire, les moments que l’on s’accorde pour observer le paysage, pour s’arrêter à la table d’un café et sourire à un inconnu, les étapes où l’on reste plus longtemps que nécessaire avec une personne, une tâche, un histoire…
Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises décisions, il y a seulement des souvenirs qu’on prendra plaisir à revoir ou, au contraire, qu’on enfouira ou qu’on se repassera jusqu’à les réécrire en entier car ils nous sont honteux ou douloureux.
Demain n’est que l’heure d’après aujourd’hui et on a toujours le temps, juste pas toujours envie de l’accorder.
Le volant est entre nos mains, on a le droit d’éteindre le GPS, de ne pas lire un panneau ou de s’arrêter à l’aire de repos le temps d’un chocolat chaud.

A propos Cenlivane

Ecrivaine | Teams #VagabondsduRêve #TribuneVdR #NiceFictions
Ce contenu a été publié dans Comme ça.... Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.