Le combat qui ne tache pas

J’aime beaucoup l’idée que le combat féministe devrait être « modéré ».
Parce que, en fait, si t’es une nana, même quand tu combats, tu devrais te la boucler.

Spoiler alert : un combat n’est pas modéré. Il est rendu nécessaire quand les victimes décident de ne plus l’être.
Un combat est dur, violent. Et la responsabilité morale est sur la conscience de l’agresseur/oppresseur.
(Marche avec toutes les luttes.)

Merci. Bisous 💜

A propos Cenlivane

Ecrivaine | Teams #VagabondsduRêve #TribuneVdR #NiceFictions
Ce contenu a été publié dans Humeurs. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *